“Hugo, bouges ton cul et code ! ”